Les députés adoptent le projet de loi portant création du Centre de formation des enseignants de Mouyondzi

La Chambre basse du Parlement a approuvé, ce jeudi 23 juin, le projet de loi relatif à la création du Centre national de formation initiale et continue des enseignants (Cnfice) à Mouyondzi, dans le département de la Bouenza. 

L’Assemblée nationale a eu une séance de travail ce jeudi 23 juin, à Brazzaville en présence de son président, Isidore Mvouba.

Lors de cette rencontre, le gouvernement par le truchement de Jean Luc Mouthou, ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation, a défendu le projet de loi portant création du Centre national de formation initiale et continue des enseignants (Cnfice) à Mouyondzi, dans la Bouenza. 

À l’hémicycle, la création de cette nouvelle école a suscité des inquiétudes chez les représentants du peuple qui pensent qu’elle risque d’éclipser les écoles déjà existantes, le cas des Écoles nationales des instituteurs (Eni) et de l’Ecole normale supérieure (Ens).

Répondant à la préoccupation des parlementaires, le ministre s’est voulu rassurant sur le bien fondé de cet établissement destiné à la formation des enseignants.

« Vous savez, il y a les Eni et l’Ens aussi qui forment le personnel enseignant mais nous avons voulu renforcer cette architecture, cette infrastructure par la construction du Cnfice qui va essayer de renforcer l’ensemble du dispositif, le tirer vers le haut pour nous permettre d’avoir une entité forte probablement à vocation sous régionale pour pouvoir former tout le personnel enseignant », a expliqué Jean Luc Mouthou. 

Après examen et discussions, ce texte gouvernemental a été voté par les participants. 

Outre l’adoption de ce projet de loi, les députés ont aussi approuvé deux autres textes. Il s’agit du projet de loi portant création de l’Agence nationale pour le développement de l’économie numérique d’une part et l’Office de la propriété industrielle d’autre part.