L’épidémie de la variole du singe déclarée au Congo

0
439

Une déclaration du ministère de la Santé et de la Population, du 23 avril, confirme les cas de l’épidémie de la variole du singe (monkey-pox) dans cinq départements du pays. 

Pour se protéger de l’épidémie, selon le ministère de la Santé et de la Population, il faut éviter les contacts et lesrapports sexuels, pendant vingt-un jours, avec les personnes contaminées ou suspectes ; éviter les lieux de regroupement des animaux sauvages ainsi que leurs couloirs de passages. La variole du singe est une maladie qui touche à la fois les animaux et les humains. Elle est contagieuse et mortelle si la prise en charge  est amorcée tardivement.  

L’épidémie de la variole se manifeste par des céphalées, la fièvre, l’augmentation du volume des ganglions, les douleurs musculaires, les éruptions cutanées. «Le gouvernement exhorte la population à avoir recours aux services de santé les plus proches devant tout cas suspect », souligne la déclaration du ministère de la Santé et de la Population.