Le pasteur Yves Castanou aurait versé 50 millions à la police pour étouffer son braquage de 900 millions

0
2371

Selon des sources policières, le pasteur Yves Castanou aurait versé quelques 50 millions cfa à certains responsables de la police afin que le dossier du braquage de ses 900 millions soit classé sans suite. Cette révélation est la conséquence de son discours à Kigali dans lequel il s’est référé au président dictateur de ce petit pays sanguinaire comme son modèle après Dieu, le fils et le saint esprit. Les mêmes sources font état des sales dossiers du dit pasteur entre les mains de la police.

Le pasteur Yves Castanou qui est une référence pour ses fidèles de l’ICC, ne serait en réalité qu’un bandit en cravate selon des sources policières. La police congolaise détiendrait des dossiers très compromettants impliquant le pasteur et son église et aurait fermé les yeux grâce à sa proximité avec la première dame.

En réalité, le pasteur Yves Castanou ne serait pas différent des hommes politiques toujours selon les mêmes sources. Alors qu’il niait devant ses fidèles avoir été victime d’un braquage de 900 millions cfa, Yves Castanou aurait versé des pots-de-vin à la hiérarchie de la police afin que le vérité soit étouffée.

Cette vérité a finalement éclaté avec les interrogatoires des membres de la bande du capitaine Morgan. Le pasteur Yves Castanou n’avait plus d’autres choix que de reconnaître son braquage bien qu’en tentant comme toujours de berner ses disciples aveugles.

« Arrivera un moment où tous les dossiers sombres du pasteur Yves Castanou sortiront sur la place publique à cette allure » affirme un policier.