Le ministre Thystère Tchicaya blâmé par un adjudant de la GR pour avoir salué la foule

0
2908

A Pointe-Noire, les Vilis intoxiquent les oreilles des gens avec leur histoire de « Mu Vili Tchibamb » entendu par là qu’ils sont des blancs. Mais quel est ce genre de blanc là qui accepte d’être humilié dans son propre territoire par les gens venus d’ailleurs ? Pourtant né d’une mère blanche, le ministre Jean Marc Thystère Tchicaya aurait été sauvagement blâmé par un simple agent de la GR pour avoir salué la foule alors qu’il jouait à l’éclaireur devant le cortège de l’empereur d’Oyo en séjour dans la capitale économique.

Le samedi 20 février, Denis Sassou Nguesso a atterri à l’aéroport de Pointe-Noire pour entamer une visite de trois jours en mode pré-campagne. Bien avant son arrivée dans la ville, toutes les hautes autorités politico-admnistratives ont mobilisé de gré ou de force les habitants afin qu’ils se rendent en masse accueillir leur porte malheur.

Triste a été constater la présence des milliers de Brazzavillois à Pointe-Noire dans le seul but de faire du remplissage, le plus important aux yeux du pouvoir. Denis Sassou Nguesso, est l’unique Congolais qui a réussi à «moutoniser» des intellectuels.

Une fois dans son véhicule décapotable, le chef de l’État a pu se rendre à l’évidence de la réussite de la mobilisation , digne de son rang de fanatique des éloges à la con. L’empereur était en extase aux côtés de son épouse de voir comment la population était à ses pieds.

Pour baliser son chemin, des ministres dont celui des Hydrocarbures et fils du coin se sont mis devant le cortège et à pieds sous le soleil comme des vulgaires enfants de courses. Triste.

Croyant peut-être que la foule était là aussi pour lui, JM Thystère Tchicaya s’est mis à saluer de gauche à droite, alors que ce rôle est une exclusivité du chef de l’État. Les services ayant remarqué ce dérapage, l’ont vite recadré. Un simple sous officier de la GR a rappelé au ministre des Hydrocarbures d’afficher un bon comportement et que la foule n’était pas là pour lui. Une honte totale pour tous ses ministres qui ont servi d’éclaireur au cortège de l’Empereur. On comprend mieux pourquoi, les ministres au Congo ne servent à rien et ont tous un bilan négatif.