Majorité parlementaire : Accel Arnaud Ndinga Makanda conscient de sa mission

0
474

Le nouveau président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale, Accel Arnaud Ndinga Makanda, qui a pris ses nouvelles fonctions le 6 septembre, s’est dit conscient de l’ampleur de la mission confiée à son équipe.

La nouvelle équipe dirigeante du groupe parlementaire Parti congolais du travail (PCT) et alliés, élue le 30 août dernier, a été installée ce mardi par le secrétaire permanent chargé de l’organisation et de la mobilisation du PCT, Gabriel Ondongo. C’était après la passation de consignes entre le président sortant par intérim, Eugène Mbanzoulou, et l’entrant Accel Arnaud Ndinga Makanda. Le secrétaire permanent chargé de la formation et des ressources humaines du PCT succède à ce poste à Jean-Jaurès Ondelé, nommé récemment ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Congo en République de Turquie.  

Faisant le bilan de l’équipe sortante, le président intérimaire a rappelé que le groupe parlementaire de la majorité présidentielle de la quatorzième législature était composé de 129 députés. « Nous avons travaillé selon les normes consacrées par les groupes et défendu valablement les projets de lois venus du gouvernement. Le groupe a fonctionné avec dextérité et cohésion. Il n’y a pas eu de problème particulier en son sein. Il a suivi normalement les activités des députés et soutenu la campagne de l’élection présidentielle de mars 2021 où les députés avaient été nommés directeurs locaux de campagne, et les résultats nous les connaissons », a-t-il résumé en substance. 

Mesurant l’ampleur de la tâche qui l’attend, Accel Arnaud Ndinga Makanda a rappelé que l’une des missions dévolues à son équipe consiste à encadrer les députés et de participer au débat politique à l’hémicycle.  « Il y a la mission pédagogique mais aussi la mission du débat politique. Nous devons suivre l’action de nos députés. Pour cela, il faut les former, leur donner des connaissances nécessaires pour qu’ils soient à la hauteur de leur tâche afin de ne pas trahir la vision de notre groupement politique », a-t-il indiqué.

A la différence de la quatorzième législature où il y avait deux groupes parlementaires (majorité et opposition), la quinzième législature en a trois : PCT et alliés, Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) et Union des démocrates humanistes (UDH-Yuki).  Une nouvelle configuration qui interpelle le député de la première circonscription électorale de Ouesso, dans le département de la Sangha. Selon Accel Arnaud Ndinga Makanda, les députés de la majorité présidentielle sont pleinement compétents pour aider le gouvernement parce qu’ils ont la mission de contrôle de l’action gouvernementale. Cela doit commencer par nous, a-t-il rappelé, avant que les députés de l’opposition n’agissent. « Il y a le projet de société du président de la République que nous avons transformé en Plan national de développement (PND). Il va falloir méticuleusement suivre ce plan, réaliser tout ce qui y est retenu parce que le peuple attend. Les députés vont aider le gouvernement à aller de l’avant et à faire qu’au bout du rouleau nous ayons un bilan très positif et nous nous mettons à l’œuvre pour réaliser cette tâche », a conclu le nouveau président du groupe parlementaire PCT et alliés. 

Représentant le président par intérim de la majorité présidentielle, Pierre Moussa, le chargé de l’organisation et de la mobilisation du PCT, Gabriel Ondongo, a rappelé les attentes placées en cette nouvelle équipe. « Nous venons d’installer le camarade Ndinga Makanda, c’est un cadre rompu, plusieurs fois députés. Cela veut dire qu’il connaît bien le milieu…Que les membres de cette équipe ne déçoivent pas leur parti et leur président. Ils ont le devoir absolu de conduire les collègues pour aiguillonner l’action du gouvernement. Je compte sur eux, je les connais tous, très compétents et capables de défendre le PCT et la majorité présidentielle », a exhorté Gabriel Ondongo.

Notons qu’Accel Ndinga Makanda est suppléé dans ses fonctions par Henri Djombo et Eugène Mbanzoulou, respectivement premier et deuxième vice-président du groupe parlementaire. Jean Aimé Mavoungou occupe les fonctions de secrétaire et Antoinette Tiélé Gambia Olou de trésorière.