Le mauvais usage de l’internet par les Congolais

0
603

L’internet qui est un outil devenu incontournable dans le monde souffre d’un mauvais usage par les Congolais. Au lieu de s’en servir pour apprendre et renforcer ses connaissances, les Congolais l’utilisent pour l’oisiveté et refléter leurs vies quotidiennes basées par la dépravation des mœurs. Insultes, diffamations, sexe, religion, politique sont les thèmes préférés des congolais sur le net et jamais des sujets sur l’entreprenariat, le développement personnel et collectif. Pis encore, même ceux qui vivent en Europe sont dans le bain de cette bêtise.

En France, une congolais a envoyé des audios whatsapp pour se vanter du fait ces enfants prennent le goûté, une autre partage les audios de son ex époux qui lui supplie de le pardonner. Ainsi va la vie des Congolais de France exposée sur les réseaux sociaux où tous les problèmes d’ordre privé et de couple sont étalés.

Un sociologue a bien défini ce comportement de la diaspora : «  Souvenez-vous qu’au pays, les gens se chamaillent dans la rue et vu qu’en France cela est impossible, ils ont fait de Facebook et Whatsapp leurs rues »

Alors que certains utilisent internet pour approfondir leurs connaissances, les congolais en ont fait un instrument de la bêtise. Ailleurs des autodidactes se sont épanouis grâce à internet et apportent de la connaissance aux autres via internet.

Dans les direct Facebook animés par les Congolais, on y parle que des questions politiques, religieuses, diffamatoires, règlements de comptes, d’oisiveté. Il y en a qui parlent même de leurs biens matériels, de la nouvelle télé achetée, de la nouvelle paire de chaussures, mais jamais des sujets sur le développement globalement.

Sur place au pays c’est encore le pire, les gens utilisent internet juste pour les réseaux sociaux et non comme un outil d’apprentissage. Le m’as-tu vu est devenu le principe des filles pourtant aux connaissances intellectuelles limitées. Ainsi va le Congo et son peuple