Le Congo et l’Angola réaffirment l’Accord sur l’exemption des visas

0
1148

Le ministre de la Coopération internationale et de la promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou Nguesso a indiqué le 20 avril à Brazzaville que la tâche qui leur revenait était de concrétiser les recommandations et les engagements pris lors de la 8e session de la grande commission mixte de coopération entre le Congo et l’Angola.

Après trois jours de travaux, les participants à la 8e session de la grande commission mixte de coopération entre le Congo et l’Angola ont recommandé la tenue d’un forum économique entre les deux pays.

S’agissant de la mobilité des personnes, la commission a réitéré les dispositions de l’Accord sur l’exemption des visas pour les détenteurs des passeports diplomatiques et de service entre les deux pays. Les participants ont aussi échangé les informations sur la ratification de cet accord et procédé à l’échange des spécimens des passeports.

Ils ont aussi résolu la mise en place de la Commission mixte permanente de défense et de sécurité en vue de renforcer le suivi et l’évaluation des actions de coopération militaire et sécuritaire.

Pour le ministre des Relations extérieures de l’Angola,T éte Antonio, cette réunion devrait répondre aux objectifs énoncés dans leur agenda bilatéral commun. « Nous devrons traduire par des résultats concrets les décisions de cette rencontre, en vue d’accroître les indicateurs de notre coopération et qu’elle contribue au développement de nos pays et à l’amélioration de la qualité de vie de nos peuples respectifs », a dit-il dit.

De son côté, le ministre de la Coopération internationale et de la promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou Nguesso a souligné que la fin des travaux ouvrait une période décisive de traduire dans les faits les décisions de cette commission mixte de coopération. « Nous attachons du prix à l’application de ces recommandations qui constituent le programme d’actions pour les prochaines années », a-t-il indiqué.

La 8e session de la grande commission mixte de coopération Congo-Angola, qui s’est tenue du 18 au 20 avril, a examiné les questions liées à la politique, la diplomatie, la défense et la sécurité, l’économie, le commerce, les finances, les sciences, la technique et la culture.

Rappelant que le traité d’amitié et de coopération entre le Congo et l’Angola a été signé le 24 septembre 1976 entre les présidents le Commandant Marien et le Docteur Antonio Agostinho Neto.