Le Congo envisagerait d’envoyer 3000 soldats au Nord Kivu pour soutenir les FARDC

0
1515

Sous la pression de ses deux enfants zaïrois ( Kiki et Claudia ), Denis Sassou Nguesso aurait réuni le haut commandement de l’armée pour étudier la possibilité d’envoyer 3000 militaires au Nord-Kivu en RDC en soutien aux FARDC. « On ne peut garder silence quand la maison du voisin le plus proche brûle et en marge de la médiation, on peut l’aider militairement » a confié une proche sécuritaire. Les deux pays ne s’appellent pas par hasard Congo et il n’es pas normal qu’ils ne se soutiennent pas contre un agresseur machiavélique qu’est Paul Kagamé.

Dans l’opinion Kinoise, la rumeur sur la présence des troupes rwandaises à Brazzaville et dans le département du Pool hante les esprits alors qu’en réalité il n’en est rien. Mais la RDC est pays où facilement la population croit à des mensonges le plus souvent propagés intentionnellement par certains politiciens en mal de positionnement.

A Brazzaville, on en rit quand les réseaux sociaux évoquent de cette présence rwandaise dans le but d’attaquer Kinshasa. Jamais depuis que les deux pays frères se sont attaqués mutuellement militairement et Brazzaville n’y pense même pas.

Denis Sassou Nguesso qui reçoit plusieurs fois son homologue Félix Tshisekedi à Oyo tente toujours d’obtenir de Paul Kagame l’arrêt de son obsession pour le Nord Kivu. Mais le Rwandais est un cas à part rempli de haine qui ne respecte jamais sa parole. A Brazzaville, on est certain qu’entre un frère et un ami, le choix est très claire, d’où cette intention de déployer 3000 militaires à l’Est de la RDC pour combattre contre le M23 rwandais.

Deux des enfants du chef de l’État congolais dont la mère était originaire du Bandundu seraient à l’origine de cette décision. Kiki et Claudia Sassou exerceraient de fortes pressions à leur père pour obtenir ce déploiement militaire des meilleurs soldats congolais spécialisés en combat asymétrique.

Rappelons qu’en raison de sa forte infiltration depuis l’époque de Kabila par le Rwanda, les FARDC ont du mal à combattre l’armée rwandaise et ses supplétifs du M23. L’occident qui montre une grande hypocrisie sur cette agression rwandaise tenterait de dissuader Brazzaville d’intervenir militairement au Nord -Kivu. La SADC a promis d’y envoyer les troupes aussi.