Lancement d’une campagne de vaccination contre la rougeole en mai 2022

Un bilan officiel de l’épidémie de rougeole fait état de 4476 cas de rougeole entre janvier 2021 et mars 2022, bilan présenté par le ministre de santé Gilbert Mokoki lors de la réunion extraordinaire du comité inter-agences au cours de laquelle un chronogramme de riposte a été adopté.

La rougeole est actuellement avec la fièvre jaune l’une des épidémies auxquelles sont confrontées les autorités sanitaires de la République du Congo.

C’est dans ce sens qu’un chronogramme de riposte contre ces deux maladies a été adopté au terme de la réunion extraordinaire du comité de coordination inter-agences qui s’est tenu ce vendredi 25 mars à Brazzaville.

Le gouvernement aidé de ses partenaires prévoit dans son plan de riposte : la communication sur les risques ; la surveillance épidémiologique ; la prise en charge des cas et la vaccination.

Une campagne de vaccination contre la rougeole pourrait être également organisée du 15 au 20 mai prochain.

Avant l’adoption de ce chronogramme, un bilan épidémiologique de la rougeole dans notre pays au cours de ces derniers mois a été présenté par Gilbert Mokoki, ministre de la Santé et de la population.

« Entre janvier 2021 et mars 2022, la République du Congo a enregistré plus de 4476 cas de rougeole. À la date du 13 mars de cette année, Pointe-Noire et le district Tchiamba-Nzassi ont totalisé 3 498 cas avec 78 décès surtout parmi les enfants âgés de moins de 5 ans », a indiqué le ministre de la santé.

Pointe-Noire avec 3 974 cas, la Likouala 232 cas et Brazzaville avec 121 sont les localités les plus touchées actuellement selon la dernière mise à jour.