La SNPC paie les études universitaires en Occident et USA des petits-fils de Sassou Nguesso

0
2197

Inscrits dans les grandes universités d’Europe et des USA, les petits-fils du chef de l’État ne se soucient guère du financement de leurs études qui est assuré par la SNPC via des transactions bancaires depuis leurs comptes du Moyen-Orient et d’Europe. En dehors des frais universitaires, la SNPC s’occupe aussi de leur quotidien avec des virements dans leurs comptes personnels. Des millions de l’État au service privé d’une famille.

Malgré qu’ils sont actifs dans le pillage sans pitié des ressources naturelles du Congo, les membres du clan Sassou s’appuient sur la SNPC pour financer les études de leur progéniture dans les grandes universités occidentales.

Yohan Nguesso par exemple, fils d’Edgar Nguesso a bénéficié du financement total de la SNPC pour ses études dans une université prestigieuse des USA. Il en est de même par la plupart des petits-fils du dictateur congolais inscrits dans les universités parisiennes, londoniennes.

A Brazzaville, la même SNPC paie les études des ceux qui sont inscrits à l’école Française St Exupéry. Il y a dans ce lot, des enfants des cousines, tantes, oncles et même des parents éloignés des mêmes villages.

Le pétrole qui est la principale source de revenus financiers de la SNPC est exploité dans le Kouilou et à Pointe-Noire où cette société ne participe pas encore à la modernisation des infrastructures. Elle ne finance non plus la formation des ressortissants de cette contrée.