«Je maîtrise bien mes frères du Pool, ils vont oublier cette affaire de Parfait Kolelas d’ici là!» Fylla à Sassou

0
2959

En France, la dépouille mortelle de Guy Brice Parfait Kolelas n’a pas encore été mis sous terre à cause des problèmes au sein de sa famille. Les opposants au régime de Brazzaville et ses partisans qui ont haussé le ton après son décès semblent être épuisés. A Brazzaville, le ministre Nicephore Fylla, du reste député par tricherie de Kinkala, fief du MCDDI a au cours d’une rencontre avec le chef de l’État rassuré sur le refroidissement cette affaire dans un bref délai. « Je connais bien mes frères Laris, ils vont vite oublier cette affaire de Parfait et vous laisser tranquille, donnez les 6 mois monsieur le président ! » a- t- il confié à Sassou.

La traîtrise s’est installée dans le département du Pool depuis des lustres et ses fils se bousculent devant la porte de Denis Sassou Nguesso pour être le mieux servi de la bande. A la mort de Guy Brice Parfait Kolelas, même ses propres frères ont tenté d’en bénéficier économiquement et politiquement en se ralliant à Sassou Nguesso.

Si à Brazzaville, les partisans de YUKI ne pouvaient exprimer par des manifestations leur colère, en France, les opposants ne sont pas restés muets et l’ont fait savoir à travers des déclarations et marches. La toile et les médias ont été pris d’assaut pour exprimer leur ras-le-bol du régime de Sassou Nguesso, accusé d’être l’auteur intellectuel du décès de Parfait Kolelas.

Ce décès n’a pas arrêté le processus électoral et Denis Sassou Nguesso a été réélu à la tête du Congo avec un score Nord Coréenne. Mais n’empêche que le bruit fait par les opposants en France a dérangé le clan Sassou qui ne souhaite plus être en conflit permanent avec le Pool.

Au cours d’une rencontre pendant ces moments chauds, Denis Sassou Nguesso qui avait devant lui Nicephore Fylla lui a fait part de ses inquiétudes sur cette question. Grande était sa surprise de la réponse de ce fils du Pool qu’il a fait député à Kinkala. Fyll a stigmatisé ses propres frère du Pool et a rassuré le chef de l’État de la fin incessante de tout le bruit qu’ils font autour de la mort de Parfait Kolelas.