JDO soupçonne les hommes de Nianga Mbouala du braquage de son domicile où ils ont emporté 400 millions

0
3461

Des hommes armés et cagoulés ont braqué différentes résidences des dignitaires du cartel de l’Alima dans la Cuvette emportant avec quelques 2 milliards cfa. Jean Dominique Okemba qui a perdu près de 400 millions dans ce braquage soupçonne les hommes de son rival au sein du clan, Nianga Mbouala Ngatsé d’en être les auteurs. Des soupçons qui énervent Djo Bill qui a failli faire une descente musclée au domicile brazzavillois du Grand Maitre de la Loge.

Le refus catégorique du général Nianga Mbouala d’adhérer à la Grande Loge du Congo et être sous les ordres de Jean Dominique Okemba est l’une des raisons principales du conflit entre les deux hommes. Djo Bill qui possède des pouvoirs ancestraux n’a pas voulu les associer à la maçonnerie où la soumission au Grand Maître est de rigueur.

Pourtant c’est lui qui avait alerté Denis Sassou Nguesso du coup d’état que préparait le général Norbert Dabira contre les institutions de la république, Nianga Mbouala a été exclu du clan sous les manigances de JDO qui a une grande influence sur Sassou Nguesso. Lors du procès de cette tentative de putsch, on avait entendu Nianga Mbouala déclaré que Dabira lui aurait confié travailler désormais pour JDO, leur prochain président de la république.

Après ce procès, Nianga Mbouala a été débarqué du commandement de la garde républicaine et mis au garage. Profitant de cette sanction, JDO a tenté en vain d’induire Sassou en erreur pour arrêter Djo Bill qui est soutenu par les enfants Sassou.

Depuis, les deux hommes se regardent comme des chiens de faïences au sein du clan et bien que mis à la touche, Nianga Mbouala continue de faire peur et inquiéter JDO qui le voit partout.

Après ce braquage gardé silencieux par le clan, JDO tente de convaincre son oncle Sassou Nguesso de l’implication directe de son rival Nianga Mbouala, lequel selon lui, cherche à se renforcer financièrement afin de les affronter le moment opportun. JDO qui lors d’une rencontre avec les Notables Mbochis avait déclaré ouvertement avoir les hommes armés à sa solde comme Nianga Mbouala est convaincu de son implication.