« Il y aura plusieurs accidents mortels ces jours-ci au Congo, Sassou a besoin du sang » selon un pasteur

0
860

Un pasteur d’une église de réveil a fait une révélation plus ou moins concordante au vu des antécédents. Il a annoncé une série noire sur les routes Congolaises qui serait en relation avec les mois de sacrifice dans la Loge maçonnique du Congo. Beaucoup de sang humain pour renforcer leur pouvoir.

Au Congo, depuis des années la rumeur a été toujours associée des sacrifices humains au renforcement du pouvoir des sacrificateurs. Dans chaque famille, il existe toujours un groupe de membres qui s’adonnent à cette pratique en mode ristourne par la livraison e sacrifice des autres.

Le régime de Mpila qui a fait de la sorcellerie et Franc-maçonnerie ses repères est soupçonné d’être derrière la disparition des Congolais. Le sang humain fortifie leur autorité et leur garanti une longévité aux affaires.

Le pasteur Jules Okamba, leader d’une église de réveil opérant à Mikalou n’est pas allé par quatre chemins pour avertir les Congolais du danger qui les guette sur les routes. Selon lui, les diables et démons au service du pouvoir ont envahi déjà les routes du Congo pour causer un grand nombre d’accidents mortels et dont le bénéfice est le sang des victimes.

Le pouvoir de Brazzaville a besoin du sang des Congolais pour se maintenir et supporter la pression à laquelle il fait face actuellement. On raconte du côté de Mpila qu’une grande retrouvaille maçonnique aurait eu lieu au plateau des 15 ans pour définir les stratégies de renforcement de leur autorité sur les Congolais après une succession des scandales à l’international.

La RN1 et la RN2 étant déjà des grands réservoirs du sang humain seront secondées par les voies urbaines. Espérons un jour que ce sang des Congolais deviendra un grand cauchemar pour tous ces francs-maçons.