Grève à la mairie de Brazzaville : « l’arrestation du syndicaliste n’a pas été ordonné par Dieudonné Bantsimba »

0
1249

Les responsables de la Mairie de Brazzaville ont démenti l’information selon laquelle le maire central Dieudonné Bantsimba aurait donné instruction aux forces de polices d’arrêter un syndicaliste.

L’arrestation du syndicaliste en début de semaine par les forces de polices n’a pas été ordonné par le maire de Brazzaville Dieudonné Bantsimba.

« Ce n’est pas de nous mais plutôt les services de la police qui depuis un moment observait le monsieur qui passait de bureau en bureau pour demander aux agents d’arrêter de travailler », a indiqué la secrétaire générale de la mairie de Brazzaville Reine Chance Coddy Sakeh.

Le monsieur arrêté est un syndicaliste qui fait partie du collège des secrétaires généraux des syndicats qui évoluent au niveau de la Mairie de Brazzaville qui a pris l’initiative de demander aux travailleurs de la mairie d’observer la grève.

« Ils sont 6 syndicats et lui il est à la tête d’un syndicat et généralement quand c’est fait de manière concertée on les voient tous, c’est un cas isolé il agit seul…même quand il est arrêté je parie que le maire n’était au courant », a indiqué Jean Sylvain Mbongo DRH de la mairie de Brazzaville.

La secrétaire générale de la mairie de Brazzaville Reine Chance Coddy Sakeh a affirmé que le syndicaliste a été libéré par les forces de polices.