Grève à la mairie de Brazzaville : “Comment voulez-vous qu’on paie des gens s’ils n’ont pas travaillé ?”

0
1217

Suite au préavis lancé le 24 mai dernier, les travailleurs de la Mairie de Brazzaville sont entrés en grève ce mardi 6 juin 2023. Une grève jugée illicite selon les dirigeants de cette structure qui indiquent que les négociations sont encore en cours.

Les responsables de la Mairie de Brazzaville ont réagi suite à la grève qui a été déclenchée par les travailleurs de cette entité publique qui dénoncent la non prise en compte de leurs doléances.

« La grève c’est bien, c’est pour défendre nos droits mais il ne faudrait pas que ce soit une grève illégale, il y a une procédure pour aller en grève », a indiqué Emma Clesh Atipo Ngapi, deuxième adjoint au Maire de Brazzaville. Une grève jugée illégale du fait que les pourparlers avec les syndicats des agents municipaux se poursuivent toujours.

« Pour l’instant nous ne sommes pas à la sanction, nous sommes aux négociations que nous avons ouvertes. Nos portes sont ouvertes, on est toujours prêt pour la négociation », a poursuivi Emma Clesh Atipo Ngapi.

Il a par ailleurs invité les agents en grève à ne pas empêcher ceux qui veulent travailler de le faire pour que soit observer un service minimum

« Qu’ils laissent donc les autres observer leur service minimum. À la fin du mois, lorsqu’on n’a pas travaillé, on n’a pas droit au salaire. Comment voulez-vous qu’on paie des gens s’ils n’ont pas travaillé ? », a-t-il ajouté.

Les travailleurs de la mairie de Brazzaville réclament la prise en compte de leurs doléances contenues dans les cahiers de revendications notamment le paiement des arriérés de salaires qui ont déjà été négocié.