Félicité par Sassou pour ses compétences, le ministre Ngobo attaqué mystiquement par d’autres ministres

0
2479

Les inutiles qui peuplent le gouvernement ne supportent par les prouesses du ministre de l’agriculture Paul Valentin Ngobo avec ses ZAP et villages agricoles tant appréciés par le chef de la république. Ce ministre serait victime des attaques mystiques de certains de ses collègues dans le seul but de le faire taire. A plusieurs reprises en privé, Denis Sassou Nguesso n’arrête de vanter les mérites de son ministre de l’agriculture. Enfin, un qui est en symbiose avec son autosuffisance alimentaire.

Paul Valentin Ngobo, ministre de l’agriculture qui est venu exposer l’incompétence de ses prédécesseurs est depuis victimes des attaques mystiques des francs-maçons du gouvernement. Sa feuille de route qui consiste à booster l’agriculture locale avec la création des Zones agricoles protégées ne plaît pas aux laxistes et dormeurs du gouvernement.

A défaut de convaincre le chef de l’État de l’éjecter du gouvernement, ces sorciers au sein du gouvernement seraient entrain de vouloir éliminer Paul Valentin Ngobo à travers la sorcellerie qui est l’unique domaine dont ils sont la parfaite maîtrise.

Très croyant avec une confiance aveugle en Dieu, Paul Valentin Ngobo est protégé par le sang de Jésus Christ et ses ennemis vont d’échec en échec. Entre temps, des villages agricoles apparaissent un peu partout sur toute l’étendue du territoire. Le ministre tient à voir le Congo pouvoir se nourrir avec des produits locaux. Un rêve que les incompétents du gouvernement n’ont pu réaliser, d’où leur haine.

Paul Valentin NGOBO, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche au Congo : « Les zones agricoles protégées accélèrent la croissance de la production alimentaire »

La République du Congo dépense chaque année entre 500 et 700 milliards de Fcfa pour l’importation des produits alimentaires, preuve tangible de la faible productivité intérieure due au faible niveau d’agro-industrialisation du pays. Le projet d’instauration des zones agricoles protégées dans les douze départements du Congo commence à produire les résultats escomptés. D’où l’intérêt du Club Afrique Développement qui a axé sa mission multisectorielle sur les opportunités du secteur de l’agro-industrie de la République du Congo, consignée parmi les six (6) piliers du Plan national de développement 2022-2026. Dans ce numéro de décryptage, Paul Valentin NGOBO, ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche décline les grandes lignes de la politique de « développement de l’agriculture au sens large », du gouvernement congolais