Évitant un conflit avec les Makouens, Sassou exige la libération du voleur Ludovic Itoua

0
1878

Un jour après son incarcération à la maison d’arrêt de Brazzaville pour des faits de détournements des deniers publiés aggravés, le DG des impôts a bénéficié d’une liberté provisoire contre paiement d’une caution de 18 millions Cfa. On apprend que c’est le chef de l’État en personne qui aurait interféré dans ce dossier afin d’éviter tout conflit avec la zone Owando-Makoua. Les ressortissants de cette partie de la Cuvette n’ont pas compris cette arrestation quand les Mbochis sont les plus grands voleurs du pays.

Le DG des impôts, Ludovic Itoua, vient d’être mis en liberté provisoire par le parquet de la République le jeudi 4 avril 2024, contre une caution de 18 millions de FCFA. Néanmoins, il est interdit de sortie du territoire national, son passeport et autres pièces d’identité ayant été confisqués.

Rappelons que déféré le mercredi 3 avril 2024 devant le procureur de la République pour faux et usage de faux et détournement de fonds, Ludovic Itoua avait été écroué à la maison d’arrêt centrale de Brazzaville sitôt après.

Il est accusé d’un détournement de près de 2 milliards cfa qui lui ont permis d’être propriétaires de 200 parcelles, 20 comptes bancaires, 40 bus etc.