Echoué partout, Sassou concède à Maurice Nguesso le monopole sur la vente de sable

0
4023

Incapables d’investir dans des projets à forte valeur ajoutée où le plus souvent ils finissent par faire faillite, les membres du clan au pouvoir se rabattent sur le sous sol et sol du pays. Et même là, ils font tout pour expulser d’autres congolais afin d’éviter la concurrence. Fatigué par l’âge et asphyxié par les dettes, le frère aîné de Denis Sassou Nguesso a fait pression pour se voir attribuer le monopole sur la vente de sable à Brazzaville. Dans l’arrêté 407 du 1er février 2023, l’État autorise à Maurice Nguesso d’exploiter une carrière de sable à Kombé dans le 8e arrondissement Madibou.

Ya Momo, l’infatigable entrepreneur dont la carrière est truffée d’échecs vient de se lancer dans une nouvelle affaire dans laquelle son frère cadet Denis a pesé de tout son poids pour le faire bénéficier du monopole absolu. Il va désormais exploiter et vendre du sable très demandé dans le bâtiment.

Malheureusement,ce sont des petits vendeurs du secteur qui seront pénalisés par cette arrivée brutale de Maurice Nguesso. L’État lui a concédé la carrière où jadis tout le monde se ravitaillait via un arrêté officiel.

Un ancien grand homme d’affaires qui va se contenter désormais du ramassage et vente de sable loin des projets à forte valeur ajoutée. « Yaya, j’ai tout fait, mais tu ne fais qu’échouer partout, alors contente-toi désormais de ne vendre que du sable…Et comme les congolais construisent beaucoup, tu ne manqueras plus 10 frs pour maintenir ton train de vie et tes nombreuses makangous et enfants ! » aurait lâché Denis Sassou Nguesso à Maurice Nguesso.

Acheter des camions et demander aux gens payés au lance-pierres de ramasser du sable afin de le vendre n’est pas un « investissement honorable » pour le frère du président qui bénéficie de manière certainement indue des largesses publiques. Il peut faire beaucoup mieux pour aider son frère…

C’est triste… Toujours entrain de monopoliser les sources d’enrichissement. Comme si ses puits de pétrole avaient tari, et si quelqu’un d’autre veut faire la même chose, il va lui faire la guerre…

Cette stratégie qui consiste à s’accaparer de toutes les richesses du pays, (alors que leur incapacité à créer de la richesse est de notoriété publique) est simplement criminelle. Mais bon, c’est tout cela « l’effort de guerre ». Guerre gagnée contre le peuple