Diplomatie: le président du Niger quitte Brazzaville avec 5 milliards cfa dans ses valises

0
1919

Le président nigérien, Mohamed Bazoum a quitté Brazzaville, ce Mercredi 22 février 2023, au terme d’une visite de travail de 48 heures. Comme avec son prédécesseur Issoufou, Denis Sassou Nguesso, dont le pays traverse pourtant une situation financière très difficile a fait preuve de sa générosité en accordant une aide de 5 milliards au Niger. Une visite courte mais très bénéfique pour ce parrain de la Francafrique opposée à l’éveil du Mali.

Les présidents Denis Sassou N’Guesso du Congo et Mohamed Bazoum du Niger ont demandé, le 22 février à Brazzaville, à leur gouvernement respectif de créer un cadre juridique approprié susceptible de dynamiser les relations entre les deux pays.

Dans un communiqué conjoint, les deux chefs d’Etat se sont réjouis de l’excellence des liens d’amitié et de fraternité qui existent entre leur pays et ont manifesté la volonté de les consolider  aux fins de rapprocher davantage les peuples congolais et nigérien.

Ils ont renouvelé leur attachement à la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA) qui prône l’émergence d’une Afrique en paix, unie et prospère.

Les deux dirigeants ont également réitéré leur engagement à l’accélération de la mise sur pied de la zone de libre-échange continentale africaine. Ils ont, en outre, exprimé leur « grave préoccupation » sur le conflit entre la Russie et l’Ukraine, tout en exhortant les deux pays à privilégier le dialogue pour le règlement du différend.

Le président Denis Sassou N’Guesso a félicité son homologue nigérien pour les efforts déployés en faveur du développement, de la paix, de la sécurité et de la consolidation de la démocratie. Il a réitéré la solidarité du peuple congolais à celui du Niger dans la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent et la criminalité transfrontalière.

De son côté, le président Mohamed Bazoum a salué l’action du chef de l’Etat congolais à la tête du Comité de haut niveau de l’UA sur la Libye. Il a souligné l’organisation de la réunion préparatoire et l’annonce, en marge du sommet des chefs d’Etat de l’UA, de la tenue prochaine de la conférence de réconciliation inter-libyenne. Il a regagné son pays avec dans ses valises une somme de 5 milliards don du Congo.