Cyr Ebina et le ministre Ibombo accusés de détournement d’un container d’un congolais du Canada

0
1500

D’un côté, le pouvoir demande à la diaspora de venir investir au pays, de l’autre, il n’hésite pas à entraver les bonnes initiatives des courageux qui croient encore en eux. Dans l’ensemble tous ceux qui ont tenté l’aventure entrepreneuriale au Congo ont finit par désister et regretter leur folie à cause de la mauvaise foi du pouvoir. Le dernier cas est celui d’un congolais de la diaspora qui a vu son container rempli de marchandises détourné par l’ex député et membre du PCT Cyr Ebina, un ancien ami de l’école qu’il avait contacté pour une collaboration.

« Vous faites vraiment à ces rigolos qui nous dirigent ? » lançait un congolais vivant en France à ses amis qui rêvaient d’aller entreprendre au pays. Avec raison il doutait des autorités congolaises qui ont démontré au fil des années leur animosité à toute démarche de sa diaspora en faveur du pays.

L’on se souviendra qu’un congolais vivant aux USA avait vu son projet de signalisation des rues par celui qui était sensé lui donner le marché à la mairie de Brazzaville. La liste des déboires des congolais de la diaspora au Congo est longue.

Dans un audio publié sur TikTok, un congolais vivant au Canada explique comment il a été arnaqué par l’ex député du PCT Cyr Ebina. Ayant convaincu quelques associés canadiens d’aller implanter une usine de fabrication de boisson au Congo, il a investit 40 millions pour ramener un container contenant de ce jus pour tester le marché.

Comme ça se passe au Congo, il faut s’associer à un membre du pouvoir pour éviter quelques tracasseries administratives, le congolais a pensé à son ami de l’école devenu entre temps député du PCT. Triste a été son constat de voir Cyr Ebina détourné son container.

Dans la foulée, il accuse aussi le ministre des postes et télécommunications, Léon Juste Ibombo d’avoir détourné un projet sur la fibre optique.