Coopération UE-Congo : projeter le futur après 60 ans de partenariat

0
787

Soixante ans après la signature, en 1963, du partenariat entre l’Union européenne et la République du Congo, l’ensemble des acteurs et partenaires qui participent à la mise en œuvre des activités inscrites dans le cadre de cette collaboration se sont réunis, du 3 au 4 octobre, autour d’un forum destiné à passer en revue les questions d’intérêt commun et de se projeter dans le futur.

Organisé sur le thème « Ensemble, tissons l’avenir », le forum UE-Congo s’est inscrit dans le cadre du partenariat qui lie les deux parties, au regard des défis de l’heure qui obligent à réfléchir à comment mieux travailler ensemble pour améliorer les conditions de vie des populations.

Il se fixe entre autres objectifs de projeter une vision panoramique du portefeuille des projets soutenus par l’UE au Congo ; donner l’opportunité aux partenaires de l’UE au Congo de présenter et rendre visibles leurs activités et leurs résultats. De même, il permet de promouvoir l’échange et le partage d’expériences ainsi que de bonnes pratiques entre les acteurs du développement.

La vision de l’UE au Congo est axée sur la solidarité, la réciprocité, la continuité et la prospérité. Certes que ce partenariat n’affiche pas la même longévité, il illustre cependant une relation solide, fiable et riche de 60 années d’expérience partagée.

Sur le plan politique, depuis six décennies, les institutions européennes et la République du Congo se témoignent respect mutuel, et ont vu leurs échanges de haut niveau se multiplier. De part et d’autre, les gouvernements œuvrent à développer et à approfondir ce partenariat qui permet de dialoguer et de collaborer dans tous les secteurs-clés.

Se projeter vers demain et tenir compte des besoins des populations

Avec une aide au développement sous forme de dons évaluée à 573 millions d’euros, soit 376 milliards de FCFA en appui direct depuis 1963, l’UE est le premier partenaire du Congo. Ces actions s’intègrent aujourd’hui dans le Plan national de développement du gouvernement ainsi que dans la nouvelle initiative « Global Gateway », lancée lors du sommet UE-Afrique de l’année dernière.

A ces appuis s’ajoutent l’aide fournie à travers le système des Nations unies et la coopération bilatérale des Etats membres, qui dans le cadre d’une approche « Equipe Europe » sont complémentaires.

Pour l’UE, se projeter vers demain constitue le point de départ d’un nouveau processus créatif qui tient compte des manquements du passé, tout en s’appuyant sur les expériences réussies pour nous permettre d’avancer avec confiance dans l’avenir.

« Dans toute relation stable et durable, il existe des hauts et des bas. Nous en avons vécu et en vivrons encore. Nous ne pouvons pas et n’avons pas vocation à nous entendre sur tout, mais nous devons nous accorder sur l’essentiel : rester unis, non seulement quand tout va bien, mais aussi et surtout, quand c’est difficile », a indiqué Giacomo Durazzo, ambassadeur de l’UE au Congo.

En République du Congo, l’UE intervient dans divers secteurs repartis en pôle. Il s’agit notamment des pôles justice et droits humains ; renforcement des capacités de la société civile ; la biodiversité et l’environnement ; la gouvernance forestière ; diversification de l’économie et appui au secteur privé ainsi que le pôle Global Gateway qui intègre plusieurs projets soutenus par l’Equipe Europe.

Ce forum consacré sur les 60 ans du partenariat UE-Congo a donné lieux à plusieurs activités deux jours durant : des ateliers thématiques sur des sujets relatifs aux défis et opportunités de développement dans les principaux secteurs d’intervention de l’UE ; des sessions de questions/réponses avec un panel de représentants des divers acteurs de développement et un salon des projets organisé autour de 7 pôles d’intervention avec plus d’une trentaine de stands.