Concours de plans d’affaires : les lauréats vont bénéficier d’un appui du gouvernement

0
466

Les bénéficiaires du programme public ont présenté, le 19 juillet, leurs doléances à la ministre en charge des Petites et moyennes entreprises (PME), Jacqueline Lydia Mikolo, qui a réitéré l’engagement du gouvernement à accompagner le secteur privé national.

Le soutien de l’État ne se limitera pas qu’au concours de plans d’affaires, a expliqué Jacqueline Lydia Mikolo avant de souligner la mise en œuvre d’une structure qui permettra aux entrepreneurs congolais du secteur agricole de valoriser leur production.

« Des instruments de travail seront ainsi mis en place afin de permettre aux entrepreneurs d’exposer leur problème mais aussi permettre aux entreprises qui souhaitent formaliser leurs projets notamment un label de banques partenaires qui permettra d’accéder plus facilement aux crédits », a-t-elle affirmé.

Selon la ministre, le département en charge des PME étudie la possibilité d’élargir l’apport de l’État pour suivre et soutenir les entreprises locales partant du projet, de la création, de l’impulsion, du développement et l’accès aux crédits. « La nécessité d’échanger les produits et services sur le marché international nous fait prendre conscience de l’importance de la diversification économique », a-t-elle poursuivi.

Lors de la première édition du concours de plans d’affaires, des équipes du projet ont sillonné le pays en vue de présélectionner les projets bancables. Au final, quarante entreprises ont été retenues et bénéficieront des subventions du gouvernement, à travers le Projet d’appui au développement des entreprises et la compétitivité.

Les entreprises bénéficiaires sont réparties notamment dans les départements de Brazzaville (20), de Pointe-Noire (07), du Pool (01), de la Sangha (01), du Niari (10) et de la Bouenza (01). Celles de la capitale ont signé des conventions les 14 et 15 juin 2021, avec l’équipe du Fonds d’appui au développement des PME, un instrument mis en place à cet effet. Elles recevront des financements de 10 à 90 millions FCFA et environ 125 millions FCFA pour les chaînes de valeur.

La deuxième édition du concours de plans d’affaires est prévue dans les prochains jours.