Collectivités locales : environ un milliard FCFA débloqué pour compenser le manque à gagner

0
1166

Le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, a annoncé le 5 avril, devant la représentation nationale au cours de la séance de questions orales avec débat au gouvernement, que l’exécutif a débloqué au titre du premier trimestre 2023 un milliard FCFA pour compenser le manque à gagner des collectivités locales après la suppression de certaines taxes.

« Des premières informations que nous avons reçues, Brazzaville devrait avoir un manque à gagner de 650 millions FCFA concernant la taxe de roulage supprimée et Pointe-Noire 350 millions FCFA. Le gouvernement avait débloqué une somme d’un milliard FCFA  pour  les deux villes », a annoncé le chef du gouvernement.

Selon les autorités départementales et municipales de Pointe-Noire, le manque à gagner s’agissant de la taxe de roulage était évalué à 550 millions FCFA et non 350 millions FCFA comme débloqués. Pour le Premier ministre, l’Etat qui a pris cette option avait rassuré les collectivités locales que les calculs devraient se poursuivre. En cas de déficit, il sera comblé.

« Dans tous les cas, il faut faire observer que ces montants mis à la disposition des collectivités locales en début d’exercice leur ont déjà permis d’avoir le minimum qu’il leur faut pour fonctionner, parce que, qu’il s’agisse de la patente, qu’il s’agisse de la taxe de roulage, c’est une ressource qu’elles recouvrent sur toute l’année. Donc, avoir déjà bénéficié de 350 millions FCFA au premier trimestre 2023, cela ne posait aucun problème pour les collectivités locales », a expliqué Anatole Collinet Makosso.

Il y a également des zones d’ombre concernant la patente car les montants évoqués entre le gouvernement et les collectivités locales présentent des écarts. C’est ainsi que l’exécutif entend poursuivre le travail pour s’accorder sur le montant dont les collectivités locales estiment à 1,8 milliard FCFA. « Si c’est avéré, le gouvernement comblera le passif. Les mesures avaient été prises et le gouvernement a tout mis en œuvre pour mettre à la disposition des collectivités locales les ressources qu’il faut  pour combler ce déficit », a conclu le chef du gouvernement.