Brazzaville : l’ambassadeur de France victime d’insultes et menaces

0
1325

L’ambassadeur de France au Congo aurait été victime des menaces et insultes de la part de deux jeunes dans un restaurant de la capitale apprend-on d’une source sécuritaire. Ces deux jeunes lui reprocheraient l’attitude de la France en Afrique et surtout des propos discourtois prononcés par Emmanuel Macron. A ces insultes et menaces le diplomate aurait gardé son calme.

Les diplomates français en Afrique ne sont plus à l’abri de la haine de la jeunesse envers la classe politique de cet ancien pays colonisateur accusé de trop mettre sa bouche dans les affaires du continent noir. Le go étant donné par le Mali, les africains ont perdu le respect à la France et ne se retient plus de le manifester.

Deux jeunes congolais qui ont croisé par hasard l’ambassadeur de France à Brazzaville dans un restaurant ne se seraient pas gênés de l’insulter et le menacer, l’invitant même à quitter l’Afrique. Ironie du sort, ces deux jeunes se seraient revendiqués comme des nationalistes panafricains soutenant le dictateur Denis Sassou Nguesso.

Rappelons que le président congolais a boudé le dernier sommet sur la paix organisé à Paris par Emmanuel Macron alors qu’il était invité. Les deux jeunes auraient rappelé au diplomate français que les affaires intérieures du Congo ne concerneraient pas la France qui ne serait qu’au Congo pour piller les ressources naturelles. A la fin on a entendu la célèbre phrase tant prisée par les congolais «  Libolo ya mère na yo ! »