Brazzaville : des officiers supérieurs de la police proches du général Ndenguet arrêtés

0
2040

Six officiers supérieurs de la police, 5 colonels et un capitaine très proches du Général Ndenguet ont été interpellés manu militari le 25 juin 2024. On leur reproche d’entretenir des gangs de bébés noirs.

On comprend assez aisément que la volonté de ces interpellations, si elle sont avérées, est de mettre minorité le Chef de la Police congolaise pour avoir refusé de signer sa lettre d’admission à la retraite. Demandant qu’elle lui soit apportée par Sassou Nguesso lui-même.

Dans une déclaration, le Général Ndenguet aurait affirmé savoir que Chrsitel Sassou était en réalité l’instigateur principal de cette campagne de déstabilisation.

Il est possible que les officiers interpellés désignent tous, le Général Ndenguet comme la tête pensante de ce réseau criminel et fournissent un certain nombre d’éléments à charge.

On signale par ailleurs, des enlèvement d’officiers supérieurs militaires dissidents à la succession au pouvoir du fils du président actuel du Congo Brazzaville.

Ces opérations seraient menées essentiellement par des troupes et mercenaires rwandais et tchadiens, celles-là même qui constituent l’une des ceintures les plus importantes de la garde républicaine.