Initiative « Bopeto bwa ekolo » : le maire de Brazzaville rappelle les organisateurs à l’ordre

0
589

Le président du Conseil départemental et municipal de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba, a convoqué le 27 novembre le directeur de Healthy environment, structure organisatrice de l’initiative « Bopeto bwa ekolo », pour n’avoir pas saisi la mairie de la tenue de cette activité.

Au cours de la conférence de presse qu’il a animée le 20 novembre, Yvon Kaba annonçait la tenue, du 20 décembre 2023 au 15 janvier 2024, la troisième édition de la campagne « Bopeto bwa ekolo » dans la ville capitale. Mais dans la démarche, Healthy environment avait omis d’informer la mairie de Brazzaville, garant de l’espace urbain, de cette activité. Ce qui constitue une erreur administrative monumentale.

C’est à ce titre que le député-maire de Brazzaville a convoqué le directeur de la société  pour le recadrer et le rappeler à l’ordre. Une façon pour Dieudonné Batsimba de mettre un terme à une espèce d’anarchie qui commençait à s’installer, comme pour dire que Brazzaville est une collectivité sous son autorité.

« La ville de Brazzaville est dirigée, même si vous êtes notre partenaire, tout ce que vous voulez entreprendre dans cette ville, vous êtes tenu de nous informer au préalable, cela doit s’arrêter immédiatement », l’a–t-il mis en garde.

S’exprimant à cet effet, Yvon Kaba a reconnu n’avoir pas saisi les services municipaux si tôt, évoquant la léthargie dans la transmission du dossier au cabinet du maire. Le directeur de Healthy environnement a ainsi promis de le faire le plus vite possible afin d’être en phase avec la règlementation.

« Le maire de la ville, en tant que patron de l’espace urbain de Brazzaville, nous a reprochés d’avoir annoncé récemment la tenue, en décembre prochain, de la troisième édition du programme « Bopeto bwa Ekolo », sans l’informer au préalable. Cela est dû à la lenteur administrative mais que nous allons corriger. Mais qu’à cela ne tienne, il nous a donné le feu vert d’organiser notre activité le moment venu », a précisé Yvon Kaba.