Bêtise du gouvernement : Coup de gueule de l’agriculteur Rufin Kinanga

0
617

La décision du gouvernement d’autoriser les rassemblements pendant la campagne électorale a revélé aux yeux des Congolais le degré de cynisme qu’animent les dirigeants qui ont fait de la politique le centre de tout, malgré leur échec. L’agriculteur Rufin Kinanga ne s’est pas mordu la langue

« J’avais perdu des tonnes de tomate, plus des poules par manque des aliments à cause du confinement. Je n’ai presque pas vendu pendant les fêtes de fin d’année, toujours confinement. Des mesures inadaptées aux besoins de la population et un manque conséquent d’assistance aux plus démunis et aux agriculteurs. Malheureusement aujourd’hui les rassemblements sont autorités pendant les campagnes présidentielles. Donc priorités aux politiciens. Je crois que nous sommes obligés de créer tous nos associations et partis politiques. Le développement du Congo, affaire de volonté politique. » a-t-il publié sur son mur Facebook.