Assemblée nationale : prise de fonctions des présidents des commissions permanentes

0
478

Les nouveaux présidents des commissions permanentes de la chambre basse du Parlement ont été officiellement installés dans leurs fonctions les 2 et 5 septembre à Brazzaville, par la secrétaire générale par intérim de cette institution, Sylviana Emeline Okoua Obondzo Oko.

Elu président de la commission Affaires étrangères, coopération et Congolais de l’étranger le 30 août dernier, Pierre Obambi a pris ses nouvelles fonctions au terme de la passation de consignes avec Benoît Bati. Ancien premier secrétaire de l’Assemblée nationale, Pierre Obambi s’est engagé à poursuivre le travail amorcé par son prédécesseur. « Je suis dans la continuité de mon prédécesseur, parce que c’est un député de longue expérience, ancien ministre, magistrat de son état. Dans cette continuité, je suis conscient des défis de notre époque ; une époque tumultueuse, même dangereuse qui a besoin que la représentation nationale apporte sa pierre à l’édifice de la construction des nations. Le parlementarisme, la diplomatie parlementaire devrait permettre aux élus de tout faire pour que la paix, le développement, le progrès s’instaure partout dans le monde », a déclaré le député de la troisième circonscription électorale de Talangaï, 6e arrondissement de Brazzaville.

Il s’est, par ailleurs, dit conscient du challenge qui l’attend ainsi que des défis à relever après avoir bénéficié de la confiance de sa formation politique, le Parti congolais du travail (PCT), du président de la République, clé de voûte de toutes les institutions ainsi que du président de l’Assemblée nationale.   

Le secrétariat général de l’Assemblée nationale a également réinstallé, le 5 septembre, dans leurs fonctions respectives, les présidents des commissions Economie, finances et contrôle de l’exécution du budget, Maurice Mavoungou, Défense et sécurité, Henri Zoniaba Ayimessone. Ces derniers avaient été réélus le 30 août dernier. « J’éprouve des sentiments de joie, de satisfaction, de fierté mais aussi de beaucoup de responsabilités. C’est une commission sensible, les élus du peuple que nous sommes, avons la mission de légiférer, de contrôler l’action gouvernementale. Au niveau de l’Assemblée nationale, s’il y a des propositions de lois émanant de nous ou des députés d’autres commissions, nous allons travailler comme d’habitude pour les faire passer pour l’intérêt du peuple », a rappelé l’élu de Souanké, dans le département de la Sangha.

Selon lui, l’Assemblée nationale travaillera dans l’esprit d’apporter la valeur ajoutée à l’action gouvernementale. En réalité, le Parlement et le gouvernement travaillent, a-t-il dit, pour le bien-être de la population.

Réélue à la tête de la commission Environnement, sécurité alimentaire et développement durable, Marie Jeanne Kouloumbou a, elle aussi, été réinstallée dans ses fonctions. Benoît Bati a, de son côté, pris ses fonctions le 2 septembre après la passation de service avec Fernand Sabaye, l’ancien président de la commission Affaires juridiques, administratives, décentralisation, développement local et contrôle de l’exécution des lois.  

Ont été également installés le 2 septembre les présidents des commissions Santé, affaires sociales, famille et genre, Euphrasie Virginie Dolama, Plan, aménagement du territoire et infrastructure, Joseph Mbossa, Education, sciences et technologies, Joseph Badiabio,