Amélioration du climat des affaires : les Etats-Unis disposés à accompagner le Congo

0
296

Reçu en audience le 16 septembre par le président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba, l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en République du Congo, Eugène Steward Young, a annoncé la disponibilité de son pays dans l’amélioration du climat des affaires.

Le Congo était classé 180e sur 190 pays au classement Doing business de la Banque mondiale en 2020. Ce qui signifie que le climat des affaires est à améliorer en passant, entre autres, par la lutte contre les antivaleurs, notamment la corruption dans l’administration publique. Une situation qui préoccupe sans nul doute des partenaires dont les Etats-Unis d’Amérique. « Nous avons discuté de la possibilité d’entretenir des échanges entre l’ambassade des Etats-Unis et les commissions permanentes de l’Assemblée nationale dans l’avenir. Nous avons également parlé du climat des affaires au Congo, voir si nous pouvons travailler ensemble pour améliorer cette situation afin d’attirer plus de compagnies américaines à investir dans le pays », a expliqué Eugène Steward Young à la presse.

Les deux personnalités ont, par ailleurs, évoqué les questions liées à l’environnement, précisément à la lutte contre les changements climatiques. « Nous avons discuté de nos priorités respectives, notamment l’environnement et la lutte contre les changements climatiques. Ceci au moment où l’envoyé spécial américain pour le climat, John Kerry, a parlé à Dakar avec la ministre congolaise en charge de l’Environnement du bon partenariat au plus haut niveau de nos gouvernements », a poursuivi le diplomate américain en poste à Brazzaville.

Selon lui, Isidore Mvouba connaît très bien les programmes du gouvernement américain au Congo, car il est un grand ami des Etats-Unis d’Amérique. « C’est toujours spécial pour moi d’avoir des entretiens avec les plus hautes autorités de ce pays », a conclu Eugène Steward Young.