Alimentation : La farine locale a le vent en poupe

0
513

Pendant longtemps, la farine de blé a été plébiscitée, tant du côté des boulangers que des pâtissiers. Pourtant, à côté, il existe des farines locales produites à base du riz, maïs, mil, soja et manioc qui gagnent du terrain dans la gastronomie. Beaucoup d’entrepreneurs y trouvent une belle opportunité, à l’instar de Lydie Mafouta Mouyokakani, promotrice de « Farila ».

Lydie Mafouta Mouyokakani est la responsable de la marque « Farila ». Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans la fabrication des farines alimentaires faites à base de produits locaux, à savoir soja, riz, maïs. Consommées par des adultes et des enfants, ces farines peuvent être utilisées pour la fabrication des beignets, des crêpes, des pains et des pâtisseries.  Elles sont également utiles dans l’art culinaire afin d’épaissir les sauces.

De nos jours, le recours aux farines locales devient une alternative solide pour atténuer le choc de la flambée du prix de la farine de blé sur le marché due à la crise russo-ukrainienne et pour valoriser la production locale tout en incitant la population à consommer les produits bio afin de préserver leur santé. « 100% naturels, les produits Farila contribuent au bon fonctionnement de l’organisme. 1kg est vendu à 1500 F, 500g à 1000 FCFA et 250g à 500 FCFA. De même, ils sont adaptés à la préparation de beignets et autres petites pâtisseries. », a indiqué Lydie Mafouta Mouyokakani.

Par ailleurs, la marque a rencontré quelques difficultés occasionnant un ralentissement de son activité et ne l’ayant pas également permis de faire connaître ses produits à un maximum de personnes. « J’ai fait face à plusieurs difficultés qui ont été le frein pour le développement de mes produits, notamment le manque d’emballages adéquats qui a un moment a été la cause principale freinant ainsi la vente et la distribution de mes articles. Toutefois, ces difficultés n’ont pas ébranlé mon moral car j’étais déterminée et passionnée. », a-t-elle fait savoir.

Toujours dans la quête de faire connaître sa marque et ses produits, Lydie Mafouta Mouyokakani prend part à plusieurs expositions-vente, la dernière en date est  celle du Forum des produits locaux organisé par la société Africashops et appuyé par le club des femmes entrepreneuses du Congo. Existant depuis vingt ans maintenant, la marque Farila est actuellement visible dans certaines surfaces de la place.