Adoption : création de la réserve marine communautaire de la Baie de Loango approuvée par le Conseil des ministres

0
706

Le Conseil des ministres de ce mercredi 25 octobre a marqué un tournant majeur dans la préservation de l’environnement en adoptant un projet de décret portant création de la réserve marine communautaire de la Baie de Loango. Cette décision historique témoigne de l’engagement du gouvernement en faveur de la protection des écosystèmes marins et de la biodiversité.

Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 25 octobre au Palais du Peuple, à Brazzaville sous l’autorité du Chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso.

Sept affaires étaient inscrites à son ordre du jour, dont un projet de décret au titre du ministère de l’Economie forestière. Le texte présenté est un projet de décret portant création de la réserve marine communautaire de la baie de Loango.

Le texte en projet, appuyé sur la nécessaire protection de l’environnement instituée en droit par la Constitution de 2015 et sur l’article 6 de la loi n°37-2008 du 28 novembre 2008 sur la faune et les aires protégées, prévoit la création de l’Aire protégée de la Baie de Loango, afin de préserver un écosystème marin unique, site de ponte et de nidification des tortues marines, espèce menacée d’extinction. Ce projet de décret prévoit d’autre part, une étude du fond marin et la valorisation de la route des esclaves à des fins de diversification de l’économie nationale.

Le site de la Baie de Loango a donc été « logiquement classé le 29 août 2022« , ouvrant la voie à la création par le texte soumis au Conseil de l’Aire marine protégée dénommée « Réserve communautaire marine de la Baie de Loango« , renseigne le compte rendu de ladite réunion.

Au terme de la réunion, le texte soumis à l’examen des participants par la ministre en charge de l’Economie forestière, Rosalie Matondo a été approuvé.

Dans ce même esprit, les membres du Conseil des ministres ont aussi adopté le projet de décret portant création de la réserve marine communautaire de Mvassa, située au sud-ouest du littoral adjacent à l’arrondissement 5 Ngoyo, à Pointe-Noire.