50 morts d’ Ornano : Ninelle Sassou se frotte les mains avec ses corbillards loués à la morgue

0
1842

Le malheur des Congolais fait le bonheur de la famille Sassou Nguesso. Si le père a préféré aller raconter des balivernes en Guinée Equatoriale trois jours seulement après le drame du stade Ornano où plus de 50 jeunes à la recherche d’un emploi ont trouvé la mort, sa fille Ninelle se frotte les mains avec ses corbillards qu’elle fait louer à la mairie de Brazzaville qui auront du boulot à gogo dans les jours à venir.

Ces francs-maçons qui ont pris le Congo en otage n’ont décrété qu’un seul jour de deuil national et Télé Congo a continué avec sa bêtise de ne parler que de Sassou Nguesso à longueur de journée au lieu de rendre un hommage aux disparus.

Ninelle Sassou Nguesso, épouse Ngouolondélé aurait instruit à ses chauffeurs d’effectuer des contrôles techniques sur ses corbillards qui seront très sollicités dans les jours à venir à l’occasion des inhumations des jeunes décédés au stade Ornano. Un cynisme écœurant pour une femme.

Dans leur volonté de presser jusqu’à dernier jus les finances du Congo, la famille Sassou Nguesso a pris le contrôle de tout. Ninelle a vite compris que le business de la mort était tellement juteux qu’il fallait en avoir le monopole absolu.

Elle s’était offert des corbillards que la mairie de Brazzaville s’était vu contrainte de louer au lieu d’en avoir. Et les plus de 50 cadavres servis sur un plateau en or par l’armée à Ninelle ne fait que son affaire.