B/Ville: 3000 militaires de Tsambitso seront déployés dans la zone sud dès dimanche soir

0
1781

C’est une information que la rédaction de ce média vient de recevoir à travers son antenne de Brazzaville. Comme ce fut le cas en avril 2016, la milice de Denis Sassou Nguesso, cantonnée à Tsambitso dans le nord du pays sera déployée dès dimanche soir dans les quartiers sud de la capitale afin de réprimer toute éventuelle contestation de la victoire établie du clan d’Oyo à la présidentielle.

Pour préparer les esprits à ce déploiement digne d’une dictature bananière, le journal officieux du pouvoir, sponsorisé par Jean François Ndenguet, le Troubadour, a publié à sa une l’imaginaire auto-proclamation de Guy Parfait Kolelas de sa victoire. Quand un Lari comme François Bikindou se met au service du diable contre son propre frère.

Dans sa logique tribale, le pouvoir de Brazzaville estime que la contestation à la victoire de son candidat ne peut venir que des quartiers sud de la capitale et il faut à cet effet, la réprimer de la façon la plus expéditive. La fraude électorale déjà préparée en amant ne peut souffrir d’aucune entrave qui viendra ternir davantage l’image de Sassou Nguesso.

Contrairement en 2016, où le pouvoir avait crée des faux contestataires ayant mené des attaques armées dans les quartier sud, le pouvoir a décidé cette fois-ci de déployer sa milice tribale juste après la fermeture des bureaux de vote.

Sur les six candidats qui s’opposent à Denis Sassou Nguesso, seuls deux sont sudistes, mais n’empêche que le clan d’Oyo ne pense qu’à voir le danger que dans leur camp et non celui des quatre autres nordistes.

Selon la livraison du journal en papier le Troubadour de ce vendredi 19 Mars 2021, le candidat Guy Parfait Kolelas s’autoproclamera vainqueur le lendemain de la présidentielle et sera soutenu aussitôt par une partie de l’opposition. Par quel miracle François Bikindou a-t-il deviné les intentions du leader de YUKI ?

Le Lari François Bikindou forme cette cohorte des fils du Pool ayant choisi pour de l’argent et avantages égoïstes de vendre leur département et leurs frères.Il est juste le relais des plans tribaux de ses employeurs dont le général Jean François Ndenguet.