Raymond Zéphirin Mboulou annonce la fin de la pénurie des passeports

0
892

Le ministre de la Sécurité et de l’ordre public, Raymond Zéphirin Mboulou a rassuré les parlementaires sur la disponibilité des passeports. Selon lui, la dette de l’Etat congolais vis-à-vis de société allemande chargée de la production de cette pièce d’état civil a été réglée.

Il s’est tenue ce vendredi 12 novembre la séance de questions orales au gouvernement avec débat, à l’Assemblée nationale, au Palais des congrès de Brazzaville. 

Lors de cette session, les membres du gouvernement conduits par le Premier ministre, Anatole Collinet ont été auditionnés sur les questions d’actualité. 

Pour sa part, le ministre de la Sécurité et de l’ordre public, Raymond Zéphirin Mboulou a été interpellé sur la pénurie des passeports observée depuis plusieurs mois en République du Congo. 

Une situation mettant en difficulté des milliers de Congolais, notamment les étudiants désireux d’aller poursuivre leurs études supérieures à l’étranger. Une pénurie qui avait d’ailleurs provoqué la colère de ces derniers.   

Répondant à la préoccupation des députés, Raymond Zéphirin Mboulou a expliqué que ce dysfonctionnement était consécutif à la créance de l’Etat  congolais envers une société allemande adjudicataire du marché des passeports dans notre pays. 

Se montrant rassurant, Raymond Zéphirin Mboulou a indiqué que le gouvernement a soldé cette dette permettant ainsi la production des passeports. 

« Le gouvernement a déjà réglé la dette due à la société allemande qui s’en occupe. L’activité a donc repris comme avant et, actuellement, des milliers de passeports sont disponibles dans les services habilités », a-t-il déclaré.

Le ministre a de ce fait appelé les congolais à procéder au retrait de leurs passeports « les citoyens ayant déclaré leurs passeports peuvent aller les retirer le plus vite possible ».

Raymond Zéphirin Mboulou a par ailleurs indiqué que de nombreux passeports sont bloqués « en quarantaine pour plusieurs raisons valables ». 

Déjà interpellé sur la rareté des passeports, le 17 Août dernier, le gouvernement par le biais de Pierre Mabiala, ministre d’Etat, chargé des Relations avec le Parlement avait annoncé la couleur. 

« L’Etat congolais a pris en charge ses engagements. Désormais les passeports seront disponibles dans notre pays en faveur des citoyens congolais », avait-il dit.