2024 année de la Jeunesse : deux petites filles de Sassou ont immatriculé 20 bus pour faire le 100/100

0
26905

Le mois de janvier 2024 a été très fructueuse pour la famille Sassou Nguesso dont le guide a déclaré comme celle de la jeunesse. Le fils d’Edgar Nguesso a été promu à un poste de responsabilité et deux autres petites-filles du chef de l’État ont pu immatriculer 20 bus qui font déjà le 100/100 dans Brazzaville. Incapable avec tout l’argent de se lancer dans des grands investissements, les membres du clan Sassou se bousculent avec le bas peuple dans l’informel. Rappelons qu’en Janvier, aucun emploi n’a été crée en faveur des jeunes.

Deux petites filles du chef de l’État congolais ont profité de l’année de la jeunesse pour se lancer dans le business du transport urbain. Pour joindre la parole aux actes, elles ont acheté en Europe 20 véhicules de type Toyota Coaster qui ont été immatriculés et mis en circulation dans la capitale Brazzaville.

Ces petites filles de Denis Sassou Nguesso qui bénéficient déjà des faramineux salaires comme étant fonctionnaires fictives du ministère des affaires étrangères veulent être le reflet exact de l’année de la jeunesse décrétée par leur grand-père.

Les 20 bus qui emploient 40 personnes participent à l’éradication du chômage des jeunes bien qu’ils ne cotisent pas à la CNSS. Rappelons aussi que malgré tout le tapage, ces 20 bus ont été exemptés des frais douaniers et sortis du port autonome de Pointe-Noire avec la mention « présidence de la république ».

Les membres du clan Sassou sont les seuls qui se caractérisent par leur peur à entreprendre des grands investissements avec leur argent volé conscients de leur incapacité dans la gestion des entreprises. Du coup, ils font le même commerce que les citoyens lambda.