Likouala : on signale la présence des hommes armés venus de la Centrafrique

Des hommes lourdement armés en provenance de la République sœur Centrafricaine ont traversé la frontière et sont signalés dans les villages du département de la Likouala. A ce jour, on ignore encore s’il s’agit des rebelles ou des troupes loyalistes de ce pays confronté à une insécurité depuis la chute du dictateur François Bozizé par les rebelles de la Seleka. Rappelons que dans sa fuite de Bangui, l’ancien président et actuel chef des rebelles François Bozizé a séjourné à Impfondo, capitale de la Likouala.

Les populations locales de la Likouala s’inquiètent de la présence des hommes fortement armés en provenance de la RCA voisine. Dans les échanges qu’elles ont eu avec ces gens, il ressort selon leurs affirmations que Denis Sassou Nguesso serait au courant de leur présence qui ne serait aucune menace pour le Congo. Des affirmations totalement rejetées par les autorités militaires de la Likouala.

C’est plus d’une centaine d’éléments armés venus de la RCA qui errent dans les localités de la Likouala frontalières où elles se sont installées loin des habitations. Des autochtones rapportent avoir vu ces éléments s’entraîner dans la forêt avec leurs armes, mais ne s’en prennent pas à eux et bien au contraire participent aux échanges avec amabilité.

Il est clair pour les populations locales qu’il ne s’agit guère des forces loyalistes de Bangui et leur présence inquiète. Bangui vit depuis sous tension depuis que plusieurs complots visant le pouvoir légitime ont été déjoués par l’intelligence centrafricaine soutenue par les Russes taxés de mercenaires par la France et l’Occident.

Il y a quelques semaines, les services de surveillance fluvial de la RDC ont saisi des armes à destination de la Likouala. Ce département ne serait-il pas entrain d’être utilisé pour des actions militaires en RCA ou au Congo ?