Urgent : tentative d’assassinat contre le ministre Mboulou à Brazzaville

0
4657

Le ministre Raymond Mboulou en charge de l’intérieur et de la décentralisation aurait été victime d’une tentative d’assassinat à Brazzaville. Des hommes armés lui auraient tendu une embuscade alors qu’il venait de se séparer avec une fille de la RDC. Dans l’entourage de Mboulou, les soupçons vont vers le clan Ndenguet bien que l’hypothèse d’une règlement de comptes avec les proxénètes Kinois ne serait pas à exclure.

Raymond Zéphirin Mboulou était à deux doigts de rejoindre ses ancêtres n’eut été la dextérité de son chauffeur qui se serait plier en cent pour échapper aux hommes armés disposés à ouvrir le feu sur leur véhicule banalisé.

Amoureux du goût dont il peut s’en passer, le vieux Mboulou passait quelques moments avec une fille Kinoise dans une résidence discrète et privée située au centre-ville de Brazzaville. C’est à la sortie tard dans la nuit que son chauffeur aurait remarqué la présence des hommes armés dans une voiture de couleur rouge à leur trousse.

Dans une manœuvre digne d’un bon chauffeur, il est réparti dans la parcelle alors que le gardien s’apprêtait à fermer le portail. Allongé sur le siège arrière et protégé par l’unique garde présent, le ministre Raymond Mboulou tremblait comme un enfant, lui qui menace à la télé les bébés noirs.

Dans un premier temps, les proches du ministre Mboulou ont pointé du doigt son ennemi Jean François Ndenguet avant que les explications du gardien qui a assisté à la scène ne mènent vers les proxénètes Kinois qui lui ramènent les filles de Kinshasa.

Depuis des semaines, une rumeur court dans le milieu du proxénétisme sur les tensions entre plusieurs ministres et certains Kinois à cause des retards de paiement. Les proxénètes réclameraient quelques 18 millions cfa d’impayés au ministre Mboulou.