Une ex ministre qualifie Sassou de prédateur sexuel vieillissant, elle avait refusé toutes ses avances

0
2011

Elle a été ministre dans plusieurs gouvernements de Denis Sassou Nguesso qu’il qualifie en privé de prédateur sexuel vieillissant. Aujourd’hui, bien que nommée ailleurs, elle estime que le Congo n’a pas de chance avec les dirigeants actuels qui manquent de moralité. A l’époque, juste après sa nomination comme ministre, des courtiers de Sassou l’ont fait du chantage pour maintenir une relation sentimentale, ce qu’elle a toujours rejeté par son respect pour son époux.

Au Congo actuel, il faut être une femme de caractère et valeur pour ne pas céder à certaines tentations et surtout chantage dont se sont rendus professionnels certains dirigeants dont le président Denis Sassou Nguesso. L’une des ministres ayant servi sous Sassou et qui a requis l’anonymat, le chef de l’État est un prédateur sexuel qui s’adonne aussi à la pédophilie.

«Nombreuses de mes collègues ont cédé à ce chantage pour garder leur poste ou pour y accéder» soutient cette ministre assise confortablement dans un canapé installé à sa véranda. A ses côtés son époux, commente de temps en temps leurs déboires avec le pouvoir actuel à cause du refus de madame de passer dans le lit de Denis.

Il est connu de tous que Denis Sassou Nguesso est malade sexuel qui n’hésite pas à coucher avec ses propres nièces, cousines, tantes et parait-il ses filles. Il a couché aussi avec les femmes de plusieurs de ses amis et collaborateurs. Florent Ntiba en sait quelque chose.

« Jai été virée du gouvernement pour avoir refusé de coucher avec Sassou, j’ai été menacé par sa garde et j’ai fait savoir au premier ministre de l’époque de mon dégoût de la politique. Il a refusé ma démission en me suppliant d’attendre le remaniement » raconte cette ex ministre qui a rajeuni depuis et brille.