Sassou Nguesso va promettre la création de 25.000 emplois d’ici 2023

0
1381




Le comité central du Parti congolais du travail (PCT) a désigné le 8 janvier à Brazzaville, Denis Sassou N’Guesso comme candidat de cette formation politique au scrutin présidentiel de mars prochain.




« Le comité central a approuvé à l’unanimité l’investiture du camarde Denis Sassou N’Guesso en tant que candidat du PCT à la magistrature suprême », a indiqué le comité central du PCT dans une déclaration.




Cette candidature a été retenue un jour auparavant par le comité national d’investiture du PCT. Ayant été actée, conformément aux textes du parti, le comité central a demandé à Denis Sassou N’Guesso de déclarer officiellement sa candidature.

« Désormais, le camarade Denis Sassou N’Guesso est le candidat officiel du PCT. Il nous incombe de travailler ardemment pour lui garantir une victoire écrasante à l’élection présidentielle de mars prochain. C’est pourquoi, j’invite les membres du parti ainsi que ses unions catégorielles à se mobiliser afin de susciter l’adhésion massive des Congolais à la candidature de chef de l’État », a-t-on entendu.




Il est claire que cette mobilisation n’a rien à voir avec un projet de société bien ficelé vu que le PCT n’en a jamais eu, mais plutôt des promesses à faire miroiter aux populations comme il en est de coutume.

Dans les officines du PCT, on parle déjà d’une grande promesse aux congolais lors du meeting de clôture de campagne au boulevard Alfred Raoul. Le candidat Empereur Denis Sassou Nguesso, annoncera alors la création de 25.000 postes d’emploi d’ici 2025.