Sassou interdit à tout candidat de l’opposition de postuler dans le nord du pays aux législatives

0
2111

La démocratie selon Oyo est contre toute confrontation des candidats nordistes avec ceux du PCT et alliés. Denis Sassou Nguesso a instruit à l’ex DGST d’empêcher toutes les personnes qui souhaitent se présenter pour le compte de l’opposition aux législatives 2022 dans le nord du pays. Toutes les circonscriptions du nord doivent revenir de loi au PCT.

Dans une communication interne, la DGST a informé la commission nationale électorale et la cour constitutionnelle de la décision du chef de l’État afin l’invalidation des candidats nordistes de l’opposition soit effective.

Si dans la partie nord, c’est un acquis, au sud par contre vu la complexité, le PCT serait entrain de pousser tous les potentiels vainqueurs à s’allier au pouvoir et menace les réfracteurs de la défaite. On est entrain d’assister à Mayoko comment les notables ont été corrompus pour rejeter le député UPADS actuel Leyinda en faveur d’un autre du PCT.

Pourtant Fief de Pascal Lissouba, les notables et jeunes corrompus reprochent au député UPADS Alain Pascal Leyinda de n’avoir rien fait pour eux. Ces gens veulent faire confiance au PCT, un parti qui a conduit tout un pays dans la ruine. Quelle est cette circonscription du Niari où les députés PCT ont apporté le bien-être?

Les cas de Makabana, Nyanga sont révélateurs de cette incapacité du PCT à apporter des solutions aux populations. A Mabombo dans la Bouenza, les populations ne veulent plus entendre du député PCT Marcel Kalla incapable de réhabiliter la route Madingou – Mabombo.

Le PCT qui sait déjà avoir obtenu toutes les circonscriptions du nord par les menaces veut aussi s’assurer un grand nombre dans le sud par la même méthode. Dans une élection libre, aucun candidat du PCT et alliés ne peut l’emporter dans le sud et même dans plusieurs circonscriptions du nord.