Sassou condamne le putsch qui met fin aux aspirations démocratiques du peuple burkinabé

0
1743

Le président Congolais, Denis Sassou Nguesso a condamné avec la dernière énergie le récent putsch au Burkina Faso qui a mis fin au règne de Roch Marc Christian Kaboré. Pour le dictateur du Congo, il s’agit là d’un acte qui met fin aux aspirations démocratiques du peuple frère Burkinabé et appelle à un retour immédiat de l’ordre constitutionnel.

Alors que le syndicat des chefs d’État Ouest africain ne s’est pas encore officiellement exprimé sur le coup d’État militaire au Burkina, Denis Sassou Nguesso a imité son homologue tchadien en condamnant ferment le putsch.

L’empereur du Congo qui manœuvre pour un exil doré au Congo de son ami, Alpha Condé, lui aussi destitué suite à un putsch, s’est prononcé sur la situation politique au Burkina Faso où les militaires ont pris le pouvoir.

Denis Sassou Nguesso qui tient à la démocratie, regrette que les militaires Burknabé aient mis fin aux aspirations démocratiques du peuple et les enjoint à faciliter un retour dans les délais des civils au pouvoir.