Portugal: nouvelles restrictions face à la propagation du variant Delta

Avec 1 500 nouveaux cas de coronavirus par jour, l’inquiétude grandit à nouveau au Portugal. Et notamment à Lisbonne et sa région, confrontée au variant Delta du Covid-19.

Le variant Delta représente désormais 70% des nouveaux cas de Covid à Lisbonne et sa région. Une situation qui préoccupe les spécialistes en raison de la rapidité de transmission de ce variant.

« Le variant Delta présente plus de risque, et on le sait grâce aux éléments obtenus au Royaume-Uni. Mais ce n’est que récemment que l’on a appris que les risques d’hospitalisation augmentent avec le Delta. De plus, les probabilités d’une réinfection grandissent aussi, car la protéine du virus s’adapte aux cellules humaines », indique Miguel Castanho, virologiste de l’Institut moléculaire.

Plusieurs cas de réinfection sont signalés. À Lisbonne, on redoute surtout un nouveau confinement. « C’est dangereux. Et on fait de moins en moins attention, commenteAna, coiffeuse dans le centre de la capitale. Les gens sont vaccinés alors ils croient que tout va bien, mais ce n’est pas vrai. On est en pleine pandémie et on laisse venir tous ces jeunes dans notre pays ou dans d’autres pays. »

Comme annoncé par la ministre de la Santé, Lisbonne et sa région vont devoir observer des restrictions notamment le week-end.