Pommé des combats nocturnes avec les sorciers Bakoukouya, Florent Ntsiba conseille à Sassou de libérer Okombi Salissa

0
4323

Florent Ntsiba, directeur de cabinet du président de la république fut exclu du PCT pour pratique fétichiste au temps du monopartisme. On lui reprochait d’envoûter Denis Sassou Nguesso qu’il a pourtant protégé mystiquement lors de son putsch du 5 Juin 1997. Aujourd’hui, il supplie Sassou de libérer l’opposant André Okombi Salissa qui croupit en prison pour avoir contesté les résultats de la présidentielle de mars 2016. Florent Ntsiba serait arrivé à bout des combats nocturnes que lui livrent les sorciers de Lekana et des Plateaux.

Pourtant il se vante d’être un grand maître de la nuit et a même imposé son fils comme député de Lekana au détriment de Ghyslain Galiba aujourd’hui en exil.Florent Ntsiba se dit fatigué de se battre chaque nuit contre ses propres parents Bakoukouya qui refusent de le pardonner avoir livré à Sassou Nguesso ( Mbochis ), l’un des leurs ( André Okombi Salissa ).

Le directeur de cabinet tente depuis de convaincre son chef Sassou Nguesso de l’utilité d’une mise en liberté d’André Okombi Salissa, lequel se serait assagi après son séjour en prison.

Denis Sassou Nguesso, semble-t-il ne serait pas contre cette libération, mais fait face aux fortes prissions de son clan dont les membres ont senti la perte de leur pouvoir à cause du duo Okombi-Mokoko. Ils ne veulent pas le pardonner de les avoir bousculé, car sans pouvoir, ils ne sont rien.

Pour Florent Ntsiba, si ceux qui s’opposent à ses doléances vivaient ce qu’il vit chaque nuit avec les sorciers des Plateaux, ils changeraient rapidement d’opinion en sa faveur.

Chaque matin, l’homme qui est un grand pratiquant des arts martiaux se réveillent très fatigué suite à ces combats nocturnes.