P/Noire : pourquoi tous les pétroliers sont de la Cuvette ?

0
2345




Nul n’ignore le goût des Vilis pour l’argent au point de tout vendre, mais de la ne pas avoir des pétroliers alors que le brut est exploité à leurs yeux est un grand manquement. « MuVil Tchibamb » entend-on souvent. Quel est ce blanc qui accepterait que d’autres viennent s’enrichir sur ses terres et en plus les narguent. Il fut un temps où Oko montra la Mèr à Taty, et de nos jours, le même Oko cache à Taty les bienfaits de son propre pétrole. 99 % des sociétés pétrolières présentes à Pointe-Noire appartiennent à des ressortissants de la Cuvette. A Oyo, il n’y a aucun chasseur ou pêcheur Vili pourtant.




L’arrestation mardi 22 septembre de cinq jeunes nordistes proches du petit fils du chef de l’État, Yves Sassou Nguesso, dans les locaux de la direction de la SNPC de Pointe-Noire, alors qu’ils étaient sur le point de conclure un marché pétrolier de centaines de millions de cfa, est un exemple de cet envahissement tant dénoncé par les autochtones du Kouilou.

99 % des sociétés pétrolières nationales et de sous traitance appartiennent à des ressortissants de la Cuvette, région qui tient les règnes du pouvoir à Brazzaville. Ce bradage de l’or noir, ne profite par malheureusement à Pointe-Noire, qui de plus en plus ressemble à un gros village.




Deuxième ville et poumon économique du pays, situé dans la partie sud, Pointe-Noire manque presque de tout. A l’obtention de leur baccalauréat par exemple, les ponténégrins sont obligés de déménager vers la capitale politique Brazzaville où se trouvent les deux uniques universités du pays. Peuplé de plus d’un million d’âmes, cette ville ne dispose d’aucun hôpital de renom et les coupures intempestives d’électricité son légion, malgré la présence d’une centrale électrique à Gaz de près de 250 Mégawatts.




Il fut une époque où sans honte bue, les originaires de la Cuvette ont fait croire à toute une nation que c’est Oko qui montra la Mèr à Taty. Ce qui revenait à dire que Taty le natif de Pointe-Noire n’a jamais su que cette grande eau qu’il voyait tous les jours était un Océan.

Comment Oko, qui est né dans la brousse de l’Alima a-t-il su que cette eau était un Océan?Une bêtise de plus des ressortissants de la Cuvette dans leur volonté de domination. A ce jour, il est triste de constater quand on parle des pétroliers au Congo, ils sont tous de la Cuvette. A Oyo et dans la Cuvette, aucun chasseur ou pêcheur n’est pourtant du Kouilou.