Mythomanie: Le gouvernement bosse pour la reprise d’Ecair selon le ministre Sayi

0
1251

Lors d’une séance de Questions orales avec débat face aux députés, ce vendredi 10 novembre, le ministre en charge des Transports, Honoré Sayi, a affirmé que « le gouvernement est à l’ouvrage«  pour rétablir les vols de la société nationale Equatorial Congo Airlines (Ecair). Malgré des retards depuis l’annonce faite en février, Honoré Sayi a expliqué que la révision approfondie des moteurs du Boeing 737-700, l’un des cinq aéronefs, est à l’étranger en cours de maintenance et devrait être achevée prochainement.

Lors de cette séance, le député de la 3ème circonscription de Ouenzé, Romarick Jules Junior Embounou Oyo dit Romi Oyo, a soulevé la préoccupation de l’absence de reprise des vols de la compagnie aérienne Equatorial Congo Airlines (Ecair) malgré l’annonce en février dernier.

“Le 28 février 2023, vous avez annoncé sur les médias, la reprise des vols de la compagnie aérienne Ecair en apportant comme précision que cette reprise était prévue pour le mois de mars 2023. Cependant, huit mois après cette information largement relayée, force est de constater que la relance de la compagnie aérienne Ecair n’est toujours pas effective”, a-t-il rappelé.

En réponse à cette inquiétude, Honoré Sayi a donné des explications sur les raisons du retard constaté depuis mars dernier. Il a indiqué qu’un des cinq avions d’Ecair était revenu au pays et stationnait sur le tarmac de l’aéroport international Maya-Maya, les techniciens assurant qu’il devrait bientôt décoller. Cependant, en raison de problèmes techniques, les moteurs du Boeing 737-700 sont actuellement en « révision approfondie » dans un atelier à l’étranger, dont la fin est prévue « très prochainement« .

Poursuivant son propos, Honoré Sayi a répondu en énumérant les progrès réalisés, notamment l’apurement de la dette sociale, l’assainissement du bilan, la formation du personnel, et le lancement des activités de maintenance.

Concernant les activités en cours, le ministre a assuré que le certificat de transport aérien sera renouvelé, et des travaux de révision des moteurs Boeing 733-700 sont en cours. « Ecair sera au rendez-vous« , a souligné Sayi, réitérant l’engagement du gouvernement envers la relance de la compagnie.

 Dans sa réplique, la Chambre basse du Parlement, a rappelé l’attente des Congolais envers Ecair. les Congolais attendent Ecair”, a déclaré le président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba.

Le 28 février dernier, le ministre avait initialement annoncé la reprise des vols d’Ecair avant fin mars 2023, soulignant la mise en œuvre de nombreuses réformes pour redynamiser la compagnie nationale aérienne.