Madingo-Kayes : vers la construction d’une cité administrative

0
336

Le projet de la cité administrative de Madingo-Kayes prévoit la construction de 100 logements destinés aux fonctionnaires de l’Etat. Le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, a procédé, il y a quelques jours, à la pose de la première pierre marquant ainsi la concrétisation dudit projet.

C’est un nouveau chantier qui va bientôt débuter dans le district de Madingo-Kayes avec, à la clé, la construction d’une cité administrative moderne. La cérémonie relative à la pose de la première pierre a eu lieu en présence de plusieurs ministres et autorités locales.

Cette offre de logements, dont 70% à loyer inférieur au prix du marché, vient compléter l’offre de logements sociaux en République du Congo. Ce dispositif est destiné aux agents de l’Etat affectés dans le district de Madingo-Kayes qui, à l’occasion d’une mutation ou d’une première affectation, se trouvent dans la nécessité de recourir à une solution provisoire de logement.

D’ici peu, 100 logements seront construits dans cette localité et devront permettre à la fois de répondre aux besoins des agents de l’Etat et d’améliorer leurs conditions d’accueil.

Le projet prévoit également la construction d’une crèche et bien d’autres infrastructures de base, avec des zones d’activités réparties en trois corps de bâtiments.

En présence de plusieurs ministres et autres cadres venus d’ailleurs, le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, a mis l’accent sur l’importance primordiale de la construction de cette cité administrative de Madingo-Kayes qui tend à l’amélioration de cadre de vie des agents de l’Etat.

Notons que, pour clore cette activité, le Premier ministre avait doté les chefs de village des motos Jakarta.