Maboké Okandza membre du PCT interpellé pour vol de cuivre au stade de Kintélé

0
1278

Un premier présumé auteur de vol au stade La Concorde de Kintélé a été interpellé ce mercredi 23 mars par la police. Il s’agit de Maboké Okandza Colbi, accusé d’avoir volé du cuivre dans ce temple du football rapporte Le Troubadour de Brazzaville.

La police a mis la main ce mercredi 23 mars sur un présumé malfrat auteur d’acte de sabotage au complexe sportif de Kintélé.

Âgé de la trentaine, Maboké Okandza Colbi a été interpellé pour vol de cuivre dans ledit stade. L’indélicat serait d’ailleurs un habitant de la commune de Kintélé.

Cette première interpellation intervient quelques heures seulement après la visite du stade par le ministre des Sports, Hugues Ngouélondélé, qui a fait le constat amer de plusieurs actes inciviques sur les installations de ce stade inauguré en 2015.

Selon Le Troubadour, Maboké Okandza Colbi aurait bénéficié de la complicité du personnel évoluant au stade de Kintélé « il semblerait qu’il ne soit pas seul. On suspecte, entre autres, des agents chargés de l’entretien de ces installations.« 

En rappel, le patron des Sports, Hugues Ngouélondélé avait visité ce mardi 22 mars le complexe sportif de la Concorde de Kintélé pour faire un état des lieux de ce site qui subit des vols récurrents d’équipements et de sabotage ces dernières années.

Le constat fait par le ministre et sa suite était déplorable, entre vol et la destruction du matériel installé. Le matériel immobilier, les écrans plasmas, les cabines d’alimentation, les ordinateurs, les amplificateurs, les caméras de surveillance, les vidéo projecteurs et enceintes sonores, manquent à l’appel, bien que cette infrastructure soit gardée par des forces de l’ordre.