L’Upads annonce le retour de ses anciens membres à partir du 30 avril

0
1004

Plusieurs anciens acteurs politiques de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) vont signer leur retour au sein de ce parti d’opposition à compter du 30 avril prochain, selon une annonce dudit parti publiée le 15 avril dernier.

L’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) tiendra du samedi 30 avril au dimanche 01 mai 2022 à Brazzaville, un forum placé sous le thème « L’Unité et le rassemblement au sein de l’Upads. »

Cette rencontre politique vise à accueillir les transfuges de l’Upads après plusieurs années de séparation. 

« Dans les prochaines semaines se tiendra le forum de l’unité, organisé par le CCUR, qui sera une occasion pour les camarades ayant quittés l’Upads de revenir dans le parti du professeur Pascal Lissouba », indique le communiqué du parti.

L’appel a été lancé à l’endroit de tous les anciens membres dont ceux ayant rejoint les rangs du Mouvement pour l’unité, la solidarité et le travail (Must) de l’ancienne directrice de cabinet du président Pascal Lissouba, Claudine Munari et du Congrès africain pour le progrès (CAP) de feu Christophe Moukouéké.

Selon l’Upads, ce retour imminent permettra entre autres la préparation des élections législatives et locales de juillet prochain.

« Cet événement sera également l’occasion de compléter la liste des candidatures avec les noms des camarades revenus au parti, pour impulser une nouvelle dynamique nationale, qui sera orientée sur des thématiques relevant de la social-démocratie », précise l’annonce de l’Upads.

Lors des festivités marquant le 30e anniversaire de l’Upads, le 02 septembre dernier, le premier secrétaire de cette formation politique Pascal Tsaty Mabiala avait invité les anciens membres de l’Upads à revenir au sein du parti pour reconquérir le pouvoir. 

« L’opposition n’est pas notre tasse de thé. Notre ambition est d’aller aux responsabilités pour résoudre les problèmes des Congolais parce que nous en avons les capacités… Nous avons ouvert les bras pour que tout le monde revienne à la maison », disait-il.