A Mpila on réfléchit comment vite neutraliser Jean François Ndenguet

0
2174

Plus les jours passent, moins sont les jours du général Jean François Ndenguet à la tête de la police Congolaise. Un plan bien ourdi se planifie contre lui depuis Mpila par la famille Sassou Nguesso qui veut placer Denis Christel Sassou Nguesso à la tête du pays. Une renouvellement profond de toute l’administration avec l’épuration de tous les vieux au profit des jeunes proches de Kiki est en cours. Mpila cherche une épuration diplomatique du tout puissant patron de la police.

Selon des sources proches de Mpila, il faut déjà désactiver Jean François Ndenguet sans l’humilier pour préparer l’arrivée de Kiki à la magistrature suprême. En dehors du patron de la police sont dans le viseur de Mpila plusieurs officiers de l’armée ainsi que tous les vieux politiciens.

Une mise à l’écart qui fâche les victimes qui estiment avoir combattu pour le retour de Sassou Nguesso aux affaires et ne devraient pas mériter un tel sort. Une guerre de succession atroce oppose plusieurs clans du pouvoir qui n’hésitent plus à se livrer à l’opinion publique.

A 80 ans, Denis Sassou Nguesso aurait prévu se retirer au profit de son fils Kiki dont il assurera les arrières depuis Edou de peur qu’un groupe de militaires ne lui fassent un putsch. Le chef de l’État sait pertinement sa disparition brusque empêchera de facto une succession familiale à la tête de l’État et il doit faire les choses de son vivant en se basant sur son autorité.

Jugé trop proche de Jean Dominique Okemba et avec un nombre assez d’hommes dans la police, le général Jean François Ndenguet représente un danger pour la famille Sassou Nguesso qui tient à se « monarchiser ». Un plan pour les écarter subtilement a été déjà concocter et le timing lancé.