L’ex ministre Andely insulté après son refus de débloquer 1 milliard à Ninelle Sassou Nguesso

0
4532

Débarqué du gouvernement Makosso II à cause de sa rigueur envers les voleurs de la république, l’ancien ministre des finances Rigobert Andely a été humilié par la fille de Denis Sassou Nguesso, Ninelle pour avoir refusé de débloquer la somme d’1 milliard cfa au titre de la location par l’État de ses chapiteaux. « Tala yé kuna ! Mbongo yango eza ya tata na yo ? »

Rigobert Andely a été viré pour la deuxième fois consécutive du gouvernement pour les mêmes faits par le clan Sassou. On lui reprochait sa rigueur financière sur tous les appétits monétaires des voleurs de la république qui s’inventaient des manifestations tous les mois.

L’ancien ministre des finances venu à la rescousse du clan et qui en a profité pour placer ses enfants et s’enrichir aussi, n’oubliera jamais l’humiliation infligée par l’une des filles du chef de l’État. Dans sa volonté de réduire drastiquement les dépenses, Andely ne voulait plus payer la somme d’1 milliard que perçoit Ninelle Sassou Nguesso pour la location de ses chapiteaux.

Une décision qui a énervé la fille du boss qui lui a manqué du respect, l’insultant devant les membres de son cabinet. Ninelle Sassou Nguesso lui a signifié de n’être rien dans leur pouvoir et que l’argent du Congo leur appartenait. Une humiliation que l’intellectuel Andely n’a jamais digéré venant d’une analphabète.

 Ninelle SASSOU NGUESSO est l’épouse de Monsieur Hugues NGOUÉLONDÉLÉ (Maire incompétent de Brazzaville, selon l’avis des Congolais et beau-fils de Denis SASSOU NGUESSO).

Elle a bâti sa fortune dans la location des chapiteaux et en possède un bon nombre notamment à Brazzaville. C’est toujours auprès d’elle que l’État Congolais (qui n’est autre que son père) loue les chapiteaux lorsqu’il s’agit d’organiser des événements à caractère très festif, événements tant affectionnés par Denis SASSOU NGUESSO lui-même et son clan, au lieu de travailler et de réfléchir sur des projets viables pour le Congo et pouvant améliorer les conditions de vie des populations qui croupissent dans la misère totale sans eau ni électricité, en plein 21ème siècle. Quelle honte pour le pays.

Tenez-vous bien, le prix journalier de location d’un chapiteau auprès de Ninelle SASSOU NGUESSO est de 1.524.390,24 € soit 1.000.000.000 FCFA/jour (un milliard de francs CFA/jour). Pour votre parfaite gouverne, le 15 août 2010, lors des célébrations de la fête du cinquantenaire de l’indépendance du Congo Brazzaville, l’État Congolais (son père) avait fait appel à ses services. L’un de ses nombreux chapiteaux loué pour la circonstance par l’Etat Congolais avait été dressé 5 jours à l’avance en face du Palais du peuple pour y accueillir les nombreux invités de son père au banquet organisé à cette occasion. Mais ce chapiteau n’avait finalement été démonté que 10 jours plus tard.

Prenez un instant votre calculatrice pour vous amuser un peu et vous constaterez que le résultat est magique. En seulement 15 jours, Ninelle SASSOU NGUESSO avait officiellement empoché la coquette somme de 22.865.853,60€ soit exactement 14.999.999.961,60 FCFA, ou presque l’équivalent de 15 milliards de francs CFA.

Eh oui, lorsqu’on est membre de la famille ou du clan présidentiel au Congo Brazzaville, c’est possible de remporter une telle cagnotte en un temps si record. Mieux, cette cérémonie, que Denis SASSOU NGUESSO avait estimé d’être fêtée avec faste a nécessité un budget de 59.000.000.000 FCFA (89.939.024,39 €) ou presque l’équivalent de 90.000.000 € alors que, paradoxalement, le pays manque d’eau potable, d’électricité, d’écoles dignes de ce nom, de structures de soins médicaux, etc.